06 72 49 35 37

Les éléments qui vont rentrer dans la composition d’une mise en page vont déterminer son impact, son efficacité.
Texte, couleur, police, taille, image, illustration, espace, ponctuation, icône, puce, filet…

Quelle que soit le document, print ou digital, il est d’abord ressenti visuellement par notre cerveau.
Le visuel provoque une véritable effet psychologique sur le lecteur.

La disposition de divers éléments, la nature et la taille des images, les espaces appelés « Le blanc » structurent la page, de manière à ce que l’on puisse lire le message, et le comprendre.

La force du message passe d’abord par une séduction visuelle, une adhésion à l’esthétisme, à l’organisation.
Lorsqu’un document et confortable à lire, il va nous plaire sans que l’on sache forcement pourquoi. L’impact psychologique sur le lecteur est subtile. Même l’emplacement des mots et leurs formes (le dessin des lettres) vont influencer son ressenti, sans parler de la couleur, styles des graphismes, des images…

Voilà quelques astuces :

Avant d’ajouter un élément, posez-vous la question de son utilité.

Sobriété = clarté.

Laisser l’oeil circuler, ne pas tout remplir.

Visibilité = lisibilité.

Respecter la charte ou l’idée choisie au départ.

Relire sa production plusieurs fois.

Trouvez des documents qui vous plaisent et demandez vous pourquoi ?

Share