Archive / Non classé

RSS feed for this section

Typographie, Police de caractère et Fontes, c’est quoi la différence ?

La typographie, c’est un style de caractère, il en existe 10 grandes familles.

La Police de caractère c’est une famille qui regroupe tous les caractères, styles et graisses confondus.

La Fonte, c’est un membre de la famille, avec une taille, un style et une graisse précis.

LES FAMILLES DE POLICES

Les humanes, la plus vieille famille des typographies

Les humanes est la première famille de typographie classique, apparue au 15e siècle à Venise.
Elle est caractérisée par : 
•    Un axe incliné, 
•    Des empattements triangulaires
•    Une faible différence entre les pleins et les déliés des lettres.
Elle apporte un aspect ancien avec une connotation de sagesse et de connaissance.

Les garaldes, une nouvelle caractéristique

Les garaldes sont apparues au 16e siècle ce nom est inspiré de deux graveurs de l’époque : Claude GARAMOND et Alde MANUCE.
Elles ont amené, une nouvelle caractéristique : une traverse droite à la lettre e. En plus de cet aspect, d’autres spécificités construisent ces typographies. 
•    Des proportions plus fines
•    Des empattements triangulaires
Garamond est la police emblématique de cette famille. Elle donne un côté chic au texte rédigé.

Les réales, entre classicisme et modernisme

Au 18e siècle, la famille des réales fait la transition entre les typographies classique et les modernes. Elles mélange des caractéristiques des garaldes et des didones. Ces polices de caractères se distinguent par :
•    un fort contraste entre les pleins et les déliés 
•    des empattements plus affinés
La typographie Times News Roman fait partie de cette catégorie. 
Les réales, comme les autres familles de typographie avec des empattements, facilitent la lecture des textes longs.

Les didones, spécialistes de l’écriture de luxe

Les didones sont apparues fin du 18e siècle grâce à l’ imprimeurs français Didot et à l’imprimeur italien Gianbattista BODONI.
La Georgia et la Bodoni marquent le début des polices d’écritures modernes avec des caractéristiques spécifiques : 
•    un fort contraste entre les pleins et les déliés 
•    des empattements horizontaux. 
encore pas mal utilisées dans le milieu du luxe pour prouver la grande qualité d’un produit, d’une marque.

Les mécanes ou égyptiennes, les typographies de la révolution industrielle

La famille des mécanes, aussi appelées Égyptiennes, tire leur nom de l’ère de la révolution industrielle et du grand intérêt pour l’Égypte à l’époque). Elles ont souvent inspirées de l’univers industriel avec des empattements épais et un petit contraste entre les pleins et les déliés. Elles ont un côté populaire et ouvrier, comme la Police Courrier qui simule l’écriture des premières machines à écrire.

Les linéales, une famille sans empattement

La famille des linéales, aussi appelée Bâton, est la plus grande. Elle réunit toutes les polices de caractères sans empattement (sans Serif). En principe, leur graisse est uniforme avec des déliés et des pleins qui sont égaux. Ces typographies sont souvent employées pour la publicité, les sites web, les blogs et même des documents commerciaux. La plus connue : Helvetica, sobre et élégante.

Les incises, un effet de gravure

La famille des incises est souvent reliée à de la gravure dans la pierre ou le métal. Elle dispose essentiellement de majuscules. Ces typographies sont caractérisées par des empattements petits et triangulaires.
Cette famille est souvent utilisée dans le domaine du sport de combat, des jeux vidéo… Pas très lisibles sur de longs textes.
Une des principales polices de caractères de cette famille est la Trajan.  

Les scriptes, des écritures à la plume

La famille des scriptes ressemble à l’écriture manuscrite faite à la plume. Un lien entre les lettres se crée comme les écritures manuscrites. Elles sont toujours plus ou moins inclinés, ce qui donne l’aspect écrit à la main. Brush script par exemple. On les réservesouvent pour des voeux, des remerciements, des signatures… Peu lisibles sur des textes longs, elles peuvent constituer un titre court, ou donner un côté intime au graphisme.

Les manuaires, l’aspect vintage

La famille des manuaires, dans la catégorie des écritures manuscrites mais comme écrites au pinceau. Ces typographies Balde donnent un effet vintage au texte. Peu lisibles sur des textes longs, elles peuvent constituer un titre court.

Les fractures, le mouvement gothique

La famille des fractures est d’inspiration gothique. Ces typographies ressemblent à des polices de caractères médiévales, cassées et pointues. Elles sont pas mal utilisées dans la culture hip-hop.


Share

Impact et mise en page

Les éléments qui vont rentrer dans la composition d’une mise en page vont déterminer son impact, son efficacité.
Texte, couleur, police, taille, image, illustration, espace, ponctuation, icône, puce, filet…

Quelle que soit le document, print ou digital, il est d’abord ressenti visuellement par notre cerveau.
Le visuel provoque une véritable effet psychologique sur le lecteur.

La disposition de divers éléments, la nature et la taille des images, les espaces appelés « Le blanc » structurent la page, de manière à ce que l’on puisse lire le message, et le comprendre.

La force du message passe d’abord par une séduction visuelle, une adhésion à l’esthétisme, à l’organisation.
Lorsqu’un document et confortable à lire, il va nous plaire sans que l’on sache forcement pourquoi. L’impact psychologique sur le lecteur est subtile. Même l’emplacement des mots et leurs formes (le dessin des lettres) vont influencer son ressenti, sans parler de la couleur, styles des graphismes, des images…

Voilà quelques astuces :

Avant d’ajouter un élément, posez-vous la question de son utilité.

Sobriété = clarté.

Laisser l’oeil circuler, ne pas tout remplir.

Visibilité = lisibilité.

Respecter la charte ou l’idée choisie au départ.

Relire sa production plusieurs fois.

Trouvez des documents qui vous plaisent et demandez vous pourquoi ?

Share

Oh my Tote !

 

 

 

Depuis le mois de mai avec la collaboration de mon ami Khalil Dia,
nous avons lancé une marque.
Nous l’avons appeler Oh my Tote ! car  notre idée et de faire voyager des illustrations.
Le suport en mouvement que nous avons principalement choisi est le Tote bag,
car il est capable de tout trimbaler (to tote), mode et pratique il devient notre toile
à imaginer.
Pour découvrir notre concept, nos illustrations, nos sacs,  je vous invite à visiter notre site : oh-my-tote.com
et vous souhaite un agréable voyage coloré, éthique, et marseillais.
😉

 

 

Share

Butterfly Composition Photoshop

Dans la série  :
Rêve, nuage et tout ce qui nous fait plus ou mois planer
Voici Butterfly,
ma dernière composition Photoshop réalisée à partir de 6 images,
quelques brosses, formes vectorielles et masques de fusion.

Faites de beaux rêves…

 

Butterfly composition Photoshop par Céline Delay

Butterfly composition Photoshop par Céline Delay

Share